L’ouverture européenne et internationale de l’académie de Créteil - DAREIC

PROJET ECO-CLUBS

06 / 12 / 2021

Imaginé par Hélène Delpont, IA-IPR d’anglais de l’académie de Créteil, avec CentraleSupélec et le British Council, le projet Eco-Clubs vise plusieurs objectifs :
- Développer les compétences orales des élèves en vue du Grand Oral : l’objectif des Eco-Clubs est de favoriser l’utilisation de l’anglais pour communiquer et interagir autour d’un projet écoresponsable tout en valorisant la pédagogie de projets, notamment en ETLV (enseignements technologiques en langue vivante) ;
- Faire vivre le continuum bac-3/bac+3 : pour la conduite des expérimentations, les élèves de classes participantes sont mentorés par des étudiants de CentraleSupélec ;
- Donner du sens à l’Education au Développement Durable ;
- Travailler essentiellement avec des établissements souffrant d’un éloignement géographique et/ou social.

Pour sa première année, un collège et cinq lycées se sont engagés : le collège Raymond Poincaré à La Courneuve, le lycée Uruguay France à Avon, le lycée polyvalent à Cachan, le lycée Darius Milhaud au Kremlin-Bicêtre, le lycée Les Pannevelles à Provins et le lycée Jean Rostand à Villepinte. Les professeurs d’anglais travaillent en binôme avec un collègue de Sciences et Vie de la Terre, de Physique-Chimie ou de Mathématiques pour les sections générales ou avec un collègue de STI2D, STL, ST2S pour les sections technologiques.

Ce projet permet aux quelques 200 élèves concernés de réfléchir avec un étudiant de CentraleSupélec à la résolution d’une problématique environnementale dans le cadre d’expérimentations scientifiques menées en langue anglaise et encadrées par un enseignant de sciences et un enseignant d’anglais, comme, par exemple, la création d’un quartier écoresponsable impliquant la question du traitement de l’eau. En parallèle, les élèves travaillent avec un assistant de langue, à développer l’interaction en langue anglaise et la prise de parole en continu.

Collège Raymond Poincaré à La Courneuve

Durant la semaine du 8 au 12 novembre 2021, les collégiens et lycéens ont bénéficié d’ateliers Science in Schools organisés par le British Council. Ces ateliers, qui se sont tenus en parallèle de la COP26, ont été pensés en 2 temps : une partie expérimentale avec la création de bioplastiques à partir de pommes de terre et une partie centrée sur le travail des compétences orales avec la simulation d’un débat entre plusieurs pays sur le changement climatique. Ayant effectué des recherches sur le pays qu’ils représentaient (La France, les Etats-Unis d’Amérique, la Chine, le Tuvalu et le Rwanda), les élèves avaient à leur disposition des éléments sur leur vulnérabilité face au changement climatique et sur ses effets, mais aussi sur les émissions de carbone, la consommation de plastique ou les sources d’énergie privilégiées. Ils ont ainsi pu s’engager dans un débat sur le modèle de la COP26.

Lycée Jean Rostand à Villepinte

Tous les participants ont joué le jeu et apprécié ce moment d’expérimentation scientifique et de débat. Les élèves ont ensuite élaboré un compte-rendu des expériences menées et un relevé de conclusion du débat auxquels ils ont participé.

Les enseignants et les assistants de langue bénéficient de formations spécifiques pour mener au mieux le projet Eco-Clubs : formation sur l’utilisation des techniques du débat pour favoriser la prise de parole, et un module de formation du British Council intitulé Critical Thinking and Problem Solving.

Le projet Eco-Clubs se poursuit tout au long de l’année scolaire.

En savoir plus
Lire l’interview d’Hélène Delpont, IA-IPR d’anglais, par le British Council.

 

Suivez l'activité européenne et internationale de l'académie

Mentions légales

Directeur de la publication : Daniel Auverlot, Recteur de l'académie de Créteil